Je vais passer un week-end entres amis

Je suis surexcité, car je suis invité à manger chez des amis, des vrais. Oui avec eux, pas de chichi, on ne se prend pas la tête, on est simplement content de se voir. Je vous explique comment cela va se passer: on arrive avec chacun une partie du repas et des boissons pour que cela ne nous coûte pas grand-chose…

Ensuite sa femme accommode les plats entre eux afin que nous puissions passer à table. Pendant ce temps, nous serons passés à l’apéro avec quelques biscuits et autres “amuse gueule”. L’ambiance sera hyper détendue et nous parlerons de tout et de rien, sans se soucier de l’apparence de l’autre, comme dans certaines réunions de famille.

un week-end entres amis

Cela se perd et c’est bien dommage.

De plus en plus, il faut faire bonne figure, ne pas trop boire, ne pas trop manger, bref, on ne s’amuse plus comme savaient le faire nos parents. Maintenant, avec toutes les restrictions que l’on a, on ne peut plus se lâcher. À peine, on boit un coup, vite il faut souffler dans l’éthylotest pour voir si on est capable de conduire…même après un verre, je trouve cela « abusé ».

En ce qui concerne les vrais amis, cela se compte bien souvent sur les doigts d’une main… La mode c’est l’individualisme sans faire attention à son voisin, je trouve cela regrettable, mais bon c’est comme ça et il faut faire avec. Donc si je peux vous donner un conseil aujourd’hui, c’est quand vous avez un “vrai” ami, gardez-le !